Pesto à l'ail des ours

[cuisine sauvage] Recette du pesto à l’ail des ours

Voici une recette printanière par excellence: le pesto à l’ail des ours.

C’est aussi une recette de cuisine sauvage. L’ail des ours ou tout simplement ail d’ours est de plus en plus connu. Donc on commence gentiment par en trouver en magasin. Mais à la base, il faut aller se balader en forêt pour en faire la cueillette.

Moi c’est ce que je préfère, c’est aller en forêt cueillir son ail d’ours et en faire ensuite un magnifique pesto d’ail d’ours à déguster sur un pain fait maison, ou sur un bon plats de spaghetti !

(Les penne aux broccolis et ail des ours c’est pas mal non plus !)

1-pesto ail des ours

Attention quand même en cuisine sauvage à ne pas confondre l’ail d’ours avec le muguet ! … c’est pas bon du tout.. et même toxique le muguet !

On ne peut pas vraiment se planter. Même si c’est le même type de feuille lancéolée. Le muguet est un peu plus épais et gris, et surtout quand on découpe et frotte l’ail d’ours, ça sent l’ail.. alors que le muguet ne sent pas l’ail !

Je te montre comment je teste dans la vidéo… et tu verras aussi à quoi ça ressemble en forêt ! 🙂

Recette du pesto à l’ail des ours en vidéo

Ces temps je m’entraine à la vidéo, j’ai donc fait un petit essai de recette en vidéo.

L’ail des ours me semblait une bonne recette pour faire un essai, vu que c’est pas trop compliqué et que ça nous permet d’avoir des jolies images de forêt.…..  et de ma rencontre toute particulière dans la forêt…. un Dahu…. (enfin, je crois… on voyait pas bien les pattes.. J’ai pas pu voir si c’était un dahu lévogire ou dextrogyre…)

Recette détaillées des quantités pour le pesto à l’ail d’ours

5.0 from 4 reviews
Recette du pesto à l'ail des ours
 
Préparation
Temps de cuisson
Temps total
 
Le pesto à l'ail des ours est une recette de cuisine sauvage et une recette toute printanière. Voici la recette pour un bocal de ~200g
Auteur:
Type de recette: menu
Cuisine: cuisine sauvage
Nb de portions: 5
Ingredients
  • 100g ail d'ours
  • 80g de pignons de pin
  • 60g de parmesan
  • 1 dl d'huile (de colza ou d'olive)
Instructions
  1. cueillir l'ail d'ours en forêt
  2. mixer les pignons, l'ail d'ours et l'huile ensemble
  3. Ajouter le parmesan
  4. mettre le tout dans un bocal

Recette du pesto à l’ail d’ours en image

Voici comment découper, hacher, mixer l’ail d’ours pour en faire un joli bocal à mettre en réserve au frigo.

2- hacher le pesto ail des ours 3- mixer le pesto ail des ours 4-pesto ail des ours mixer 5-bocal de pesto ail des ours

… et si cette vidéo de recette de cuisine a du succès, j’en ferai encore d’autres, alors n’hésite pas à mettre un pouce bleu que je sache.

Sur ma chaine youtube Martouf le Synthéticien, j’ai une playlist dédié à la cuisine…

Alors n’hésite pas à t’abonner…

Il ne me reste plus qu’à te souhaiter un bon appétit !

  7Commentaires

  1. Girard Tiffany   •  

    C’est top, merci ! Cette recette tombe à pic, il pousse plein d’ail des ours sur le terrain de mon arrière-grand-mère, dans le Doubs. Elle ne sait pas l’utiliser, alors samedi on testera ensemble !

    • Martouf   •     Auteur

      Génial ! très heureux que cette recette tombe à pic…. c’est vrai que c’est pas compliqué… c’est délicieux, et quand il y en a… il y en a des donnes de l’ail des ours 🙂
      Alors bon appétit !

      • Girard Tiffany   •  

        C’était excellent ! À tel point que le bocal a fait un détour par chez ma grand-mère et chez mon père et tout le monde en a redemandé ! Et ma grand-tante (qui s’occupe de mon arrière-grand-mère) en a refait qu’elle a mis dans des spaghetti avec du Comté 21 mois et elle a adoré. Pour ma part j’en ai cueilli encore quelques feuilles hier pour moi et j’ai fait un pesto avec des amandes cette fois. Très bon aussi ! Mais ma récolte d’hier a amené une question… C’est la 3ème semaine qu’on en ramasse et (inévitablement) les feuilles sont beaucoup plus grosses et le vert moins intense… Jusqu’à quel stade on peut les cueillir ? Ça ne finit pas par devenir amer comme les cramaillots ?

        • Girard Tiffany   •  

          J’ai oublié d’ajouter que même mon fils de 3 ans a adoré 😉

          • Martouf   •     Auteur

            Excellent !
            Merci pour ce retour super motivant !
            Je vois que toute la famille y a goûter et adore !! 🙂

            Alors concernant la fraicheur des feuilles… chez moi, j’ai des montagnes.. donc je monte un peu plus haut où la saison est moins avancée pour avoir des feuilles plus fraiches…

            Et au bout d’un moment la saison passe à autre chose et moi aussi.. Donc je ne cueille pas très longtemps.
            (sur le même principe il y a un autrichien qui fait de la permaculture qui a des cerisiers qui donnent des cerises 6 mois par an ! … les cerisiers sont à des altitudes différentes !)

            Et concernant les amandes. Il faudra que je teste. Ça me donne envie 🙂
            Bon appétit !

  2. Sidonie   •  

    Aaaah, l’ail des ours ! Je l’ai vraiment découvert, il y a deux ou trois ans et depuis c’est devenu une de mes herbes préférées. L’année passée, nous avons fait la récolte en famille pour en avoir toute l’année 😉 Je congèle la plus grosse partie, mais j’avais aussi préparé du pesto avec grosso modo la même recette, sauf que j’avais mis du Sbrinz (plus local que le parmesan) et des amandes (par goût personnel).
    Je me réjouis d’aller faire ma provision annuelle !

    • Martouf   •     Auteur

      OUi ! c’est génial l’ail des ours !
      Moi j’oublie chaque année d’en congeler :p … du coup c’est pas mal non plus car quand c’est le printemps je me réjoui. 🙂
      Le sbrinz c’est pas mal. Il faudra que je teste.

      Les amandes, c’est une excellente idée. J’ai découvert par hasard il y a 10 jours qu’en mangeant des amandes grillées avec de la feta c’est juste un délice…
      ça me donne des idées d’expériences tout ça !
      Alors bon appétit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Noter cette recette: